le will to go

le "will to go" c'est le désire qu'a le chien d'aller de l'avant.
En bref, les chiens qui se jettent en avant dans leur harnais, qui donnent tout pour aller toujours plus vite ont un bon "will to go".
Un exemple concret afin que tout le monde parle bien de la même chose: Nikita (que beaucoup de monde connait) a une magnifique will to go dans les 20 premiers mètres d'une course mais 0 will to go par la suite ;-)
C'est ennuyeux de courire avec "médore" lorsque celui-ci a décidé de ne pas en foutre une (je pense que Bénédicte sait de quoi je parle...)


Afin d'entretenir le will to go des chiens quelques exercices peuvent être d'une aide précieuse:

 
- ainsi certain musher font du "fractionné" avec leur attelage. Le principe est le suivant: on lance l'attelage à vive allure et on l'arrête des qu'il commence à montrer des signes de faiblesse. L'arrêt est maintenu temps que l'attelage ne montre pas sont déisir de repartir...


- de manière général on ne travail le chien que sur 80% de la durée habituel à cause de l'effet mémoire
Par exemple: les parcours de caniVTT sont habituellement réalisés en 15 minutes. L'entrainement d'un chien de caniVTT travaillera donc pas plus de 12minutes

- lors du travail on s'assure en amont que le parcours souhaité est réalisable à vive allure.
Afin de ne pas endommagé le will to go on évite ainsi de s'aventurer sur 20km d'entrainement en traction alors que le but rechercher est du sprint sur 6km en course... toujours l'effet mémoire!
En début de saison le temps de course en entrainement ne sera peut être que de quelques minutes et progressera doucement pour atteindre l'objectif souhaité: 12 minutes à fond les ballons ;-)
Un travail plus long pourra toutefois être réalisé mais dans une situation différente de la situation de course: un chien à qui on demande du sprint en caniVTT pourra réaliser 20km en libre et faire ainsi du travail d'endurance mais une fois le harnais sur le dos il faut qu'il ait bien en tête que son seul objectif c'est de tout donner (ne pas le surprendre donc avec des distances trop mportantes au risque de le voir partir à l'économie les fois suivantes)



Le will to go c'est quelques chose qui doit être maintenu tout au long de la carrière sportive du chien.
- Pour cela il faudra veiller à ce que celui-ci travail toujours avec plaisir. Eviter ainsi de trop le fatiguer sur les scéances d'entrainement, préférer travailler sur des durées toujours un peu plus courtes qu'en situation de compétition
- ne pas hésiter à baisser la charge d'entrainement lorsque le toutou montre des signes de fatigue
- essayer de varier les scéances d'entrainement (travail en trotinette, en libre, en VTT, en course à pied, en fractionné....)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site